Lamentations 1 Chapitres Parallèles
Lamentations 1
Chapitres Parallèles
LSGMARDAR
1Eh quoi! elle est assise solitaire, cette ville si peuplée! Elle est semblable à une veuve! Grande entre les nations, souveraine parmi les états, Elle est réduite à la servitude!1[Aleph.] Comment est-il arrivé que la ville si peuplée se trouve si solitaire? que celle qui était grande entre les nations est devenue comme veuve? que celle qui était Dame entre les Provinces a été rendue tributaire?1Comment est-elle assise solitaire, la ville si peuplee! Celle qui etait grande entre les nations est devenue comme veuve; la princesse parmi les provinces est devenue tributaire.
2Elle pleure durant la nuit, et ses joues sont couvertes de larmes; De tous ceux qui l'aimaient nul ne la console; Tous ses amis lui sont devenus infidèles, Ils sont devenus ses ennemis.2[Beth.] Elle ne cesse de pleurer pendant la nuit, et ses larmes sont sur ses joues; il n'y a pas un de tous ses amis qui la console; ses intimes amis ont agi perfidement contre elle, ils sont devenus ses ennemis.2Elle pleure, elle pleure pendant la nuit, et ses larmes sont sur ses joues; de tous ses amants, il n'en est pas un qui la console; tous ses amis ont agi perfidement envers elle, ils sont pour elle des ennemis.
3Juda est en exil, victime de l'oppression et d'une grande servitude; Il habite au milieu des nations, Et il n'y trouve point de repos; Tous ses persécuteurs l'ont surpris dans l'angoisse.3[Guimel.] La Judée a été emmenée captive tant elle est affligée, et tant est grande sa servitude; elle demeure maintenant entre les nations, et ne trouve point de repos; tous ses persécuteurs l'ont attrapée entre ses détroits.3Juda est alle en captivite à cause de son affliction et de la grandeur de son esclavage; il habite parmi les nations, il n'a pas trouve de repos; tous ses persecuteurs l'ont atteint dans ses lieux resserres.
4Les chemins de Sion sont dans le deuil, car on ne va plus aux fêtes; Toutes ses portes sont désertes, Ses sacrificateurs gémissent, Ses vierges sont affligées, et elle est remplie d'amertume.4[Daleth.] Les chemins de Sion mènent deuil de ce qu'il n'y a plus personne qui vienne aux fêtes solennelles; toutes ses portes sont désolées, ses Sacrificateurs sanglotent, ses vierges sont accablées de tristesse; elle est remplie d'amertume.4Les chemins de Sion menent deuil de ce qu'il n'y a personne qui vienne aux fetes; toutes ses portes sont desolees; ses sacrificateurs gemissent, ses vierges sont dans la detresse; elle-meme est dans l'amertume.
LSGMARDAR
5Ses oppresseurs triomphent, ses ennemis sont en paix; Car l'Eternel l'a humiliée, A cause de la multitude de ses péchés; Ses enfants ont marché captifs devant l'oppresseur.5[He.] Ses adversaires ont été établis pour chefs, ses ennemis ont prospéré; car l'Eternel l'a plongée dans l'affliction à cause de la multitude de ses crimes, ses petits enfants ont marché captifs devant l'adversaire;5Ses adversaires dominent, ses ennemis prosperent; car l'Eternel l'a affligee à cause de la multitude de ses transgressions; ses petits enfants ont marche captifs devant l'adversaire.
6La fille de Sion a perdu toute sa gloire; Ses chefs sont comme des cerfs Qui ne trouvent point de pâture, Et qui fuient sans force devant celui qui les chasse.6[Vau.] Et tout l'honneur de la fille de Sion s'est retiré d'elle; ses principaux sont devenus semblables à des cerfs qui ne trouvent point de pâture, et ils ont marché destitués de force, devant celui qui [les] poursuivait.6Et toute la magnificence de la fille de Sion s'est retiree d'elle. Ses princes sont comme des cerfs qui ne trouvent pas de pature, et ils s'en sont alles sans force devant celui qui les poursuit.
7Aux jours de sa détresse et de sa misère, Jérusalem s'est souvenue De tous les biens dès longtemps son partage, Quand son peuple est tombé sans secours sous la main de l'oppresseur; Ses ennemis l'ont vue, et ils ont ri de sa chute.7[Zajin.] Jérusalem dans les jours de son affliction et de son pauvre état s’est souvenue de toutes ses choses désirables qu’elle avait depuis si longtemps, lorsque son peuple est tombé par la main de l’ennemi, sans qu’aucun la secourût; les ennemis l’ont vue, et se sont moqués de ses sabbats.7Jerusalem, dans les jours de son affliction et de son bannissement, lorsque son peuple tombait dans la main de l'ennemi et qu'il n'y avait personne qui lui aidat, s'est souvenue de toutes les choses desirables qu'elle avait dans les jours d'autrefois; les adversaires l'ont vue, ils se sont moques de sa ruine.
8Jérusalem a multiplié ses péchés, C'est pourquoi elle est un objet d'aversion; Tous ceux qui l'honoraient la méprisent, en voyant sa nudité; Elle-même soupire, et détourne la face.8[Heth.] Jérusalem a grièvement péché; c'est pourquoi on a branlé la tête contre elle; tous ceux qui l'honoraient l'ont méprisée, parce qu'ils ont vu son ignominie; elle en a aussi sangloté, et s'est retournée en arrière.8Jerusalem a grievement peche, c'est pourquoi elle est rejetee comme une impurete; tous ceux qui l'honoraient l'ont meprisee, car ils ont vu sa nudite: elle aussi gemit et s'est retournee en arriere.
9La souillure était dans les pans de sa robe, et elle ne songeait pas à sa fin; Elle est tombée d'une manière étonnante, et nul ne la console. -Vois ma misère, ô Eternel! Quelle arrogance chez l'ennemi! -9[Teth.] Sa souillure était dans les pans de sa robe, [et] elle ne s'est point souvenue de sa fin; elle a été extraordinairement abaissée, et elle n'a point de consolateur. Regarde, ô Eternel! mon affliction, car l'ennemi s'est élevé [avec orgueil].9Son impurete etait aux pans de sa robe, elle ne s'est pas souvenue de sa fin; elle est descendue prodigieusement; il n'y a personne qui la console! Regarde, o Eternel, mon affliction, car l'ennemi s'est eleve avec orgueil.
LSGMARDAR
10L'oppresseur a étendu la main Sur tout ce qu'elle avait de précieux; Elle a vu pénétrer dans son sanctuaire les nations Auxquelles tu avais défendu d'entrer dans ton assemblée.10[Jod.] L'ennemi a étendu sa main sur toutes ses choses désirables; car elle a vu entrer dans son Sanctuaire les nations au sujet desquelles tu avais donné cet ordre : Elles n'entreront point dans ton assemblée.10L'ennemi a etendu sa main sur toutes ses choses desirables; car elle a vu entrer dans son sanctuaire les nations, au sujet desquelles tu avais commande qu'elles n'entreraient point dans ta congregation.
11Tout son peuple soupire, il cherche du pain; Ils ont donné leurs choses précieuses pour de la nourriture, Afin de ranimer leur vie. -Vois, Eternel, regarde comme je suis avilie!11[Caph.] Tout son peuple sanglote, cherchant du pain; ils ont donné leurs choses désirables pour des aliments, afin de se faire revenir le cœur; regarde, ô Eternel! et contemple; car je suis devenue méprisée.11Tout son peuple gemit; ils cherchent du pain; ils ont donne leurs choses desirables contre des aliments pour restaurer leur ame. Regarde, Eternel, et contemple, car je suis devenue vile.
12Je m'adresse à vous, à vous tous qui passez ici! Regardez et voyez s'il est une douleur pareille à ma douleur, A celle dont j'ai été frappée! L'Eternel m'a affligée au jour de son ardente colère.12[Lamed.] Cela ne vous touche-t-il point? Vous tous passants, contemplez, et voyez s'il y a une douleur, comme ma douleur, qui m'a été faite, à moi que l'Eternel a accablée de douleur au jour de l'ardeur de sa colère.12N'est-ce rien pour vous tous qui passez par le chemin? Contemplez, et voyez s'il est une douleur comme ma douleur qui m'est survenue, à moi que l'Eternel a affligee au jour de l'ardeur de sa colere.
13D'en haut il a lancé dans mes os un feu qui les dévore; Il a tendu un filet sous mes pieds, Il m'a fait tomber en arrière; Il m'a jetée dans la désolation, dans une langueur de tous les jours.13[Mem.] Il a envoyé d'en haut le feu dans mes os, lequel les a tous gagnés; il a tendu un rets à mes pieds, et m'a fait aller en arrière; il m'a rendue désolée [et] languissante pendant tout le jour.13D'en haut il a envoye dans mes os un feu qui les a maitrises; il a tendu un filet pour mes pieds, il m'a fait retourner en arriere; il m'a mise dans la desolation, dans la langueur, tout le jour.
14Sa main a lié le joug de mes iniquités; Elles se sont entrelacées, appliquées sur mon cou; Il a brisé ma force; Le Seigneur m'a livrée à des mains auxquelles je ne puis résister.14[Nun.] Le joug de mes iniquités est tenu serré par sa main; ils sont entortillés, [et] appliqués sur mon cou; il a fait déchoir ma force; le Seigneur m’a livrée entre les mains [de ceux] dont je ne pourrai point me relever.14Le joug de mes transgressions est lie par sa main; elles sont entrelacees, elles montent sur mon cou; il a fait defaillir ma force; le Seigneur m'a livree en des mains d'ou je ne puis me relever.
LSGMARDAR
15Le Seigneur a terrassé tous mes guerriers au milieu de moi; Il a rassemblé contre moi une armée, Pour détruire mes jeunes hommes; Le Seigneur a foulé au pressoir la vierge, fille de Juda.15[Samech.] Le Seigneur a abattu tous les [hommes] forts que j'avais au milieu de moi; il a appelé contre moi ses gens assignés, pour mettre en pièces mes gens d'élite. Le Seigneur a tiré le pressoir sur la vierge de la fille de Juda.15Le Seigneur a abattu tous mes hommes forts au milieu de moi; il a convoque contre moi une assemblee pour ecraser mes jeunes gens. Le Seigneur a foule comme au pressoir la vierge, fille de Juda.
16C'est pour cela que je pleure, que mes yeux fondent en larmes; Car il s'est éloigné de moi, celui qui me consolerait, Qui ranimerait ma vie. Mes fils sont dans la désolation, parce que l'ennemi a triomphé. -16[Hajin.] A cause de ces choses je pleure, [et] mon œil, mon œil se fond en eau; car le consolateur qui me faisait revenir le cœur est loin de moi; mes enfants sont désolés, parce que l'ennemi a été le plus fort.16A cause de ces choses je pleure; mon oeil, mon oeil se fond en eau; car il est loin de moi, le consolateur qui restaurerait mon ame. Mes fils sont peris, car l'ennemi a ete le plus fort.
17Sion a étendu les mains, Et personne ne l'a consolée; L'Eternel a envoyé contre Jacob les ennemis d'alentour; Jérusalem a été un objet d'horreur au milieu d'eux. -17[Pe.] Sion se déchire de ses mains, et personne ne la console; l'Eternel a mandé contre Jacob ses ennemis à l'entour de lui; Jérusalem est devenue entre eux, comme une femme séparée à cause de sa souillure.17Sion etend ses mains, il n'y a personne qui la console. L'Eternel a commande au sujet de Jacob que ses adversaires l'entourent; Jerusalem est devenue au milieu d'eux une impurete.
18L'Eternel est juste, Car j'ai été rebelle à ses ordres. Ecoutez, vous tous, peuples, et voyez ma douleur! Mes vierges et mes jeunes hommes sont allés en captivité.18[Tsadi.] L'Eternel est juste, car je me suis rebellée contre son commandement. Ecoutez, je vous prie, vous tous peuples, et regardez ma douleur; mes vierges et mes gens d'élite sont allés en captivité.18L'Eternel est juste; car je me suis rebellee contre son commandement. Ecoutez, je vous prie,, vous tous les peuples, et voyez ma douleur: mes vierges et mes jeunes gens sont alles en captivite.
19J'ai appelé mes amis, et ils m'ont trompée. Mes sacrificateurs et mes anciens ont expiré dans la ville: Ils cherchaient de la nourriture, Afin de ranimer leur vie.19[Koph.] J'ai appelé mes amis, mais ils m'ont trompée. Mes Sacrificateurs, et mes Anciens sont morts dans la ville; car ils ont cherché à manger pour eux, afin de se faire revenir le cœur.19J'ai appele mes amants: ils m'ont trompee. Mes sacrificateurs et mes anciens ont expire dans la ville, alors qu'ils se sont cherche de la nourriture afin de restaurer leur ame.
LSGMARDAR
20Eternel, regarde ma détresse! Mes entrailles bouillonnent, Mon coeur est bouleversé au dedans de moi, Car j'ai été rebelle. Au dehors l'épée a fait ses ravages, au dedans la mort.20[Resch.] Regarde, ô Eternel! car je suis dans la détresse; mes entrailles bruient, mon cœur palpite au dedans de moi, parce que je n'ai fait qu'être rebelle; au dehors l’épée m’a privée d’enfants; au dedans il y a comme la mort.20Regarde, Eternel, car je suis dans la detresse; mes entrailles sont agitees, mon coeur est bouleverse au dedans de moi, car je me suis grievement rebellee: au dehors l'epee m'a privee d'enfants; au dedans, c'est comme la mort.
21On a entendu mes soupirs, et personne ne m'a consolée; Tous mes ennemis ont appris mon malheur, Ils se sont réjouis de ce que tu l'as causé; Tu amèneras, tu publieras le jour où ils seront comme moi.21[Scin.] On m'a ouïe sangloter, [et] je n'ai personne qui me console; tous mes ennemis ont appris mon malheur, et s’en sont réjouis, parce que tu l’as fait; tu amèneras le jour que tu as assigné, et ils seront dans mon état.21Ils m'ont entendue gemir: il n'y a personne qui me console; tous mes ennemis ont appris mon malheur, ils se sont rejouis de ce que toi tu l'as fait. Tu feras venir le jour que tu as appele, et ils seront comme moi.
22Que toute leur méchanceté vienne devant toi, Et traite-les comme tu m'as traitée, A cause de toutes mes transgressions! Car mes soupirs sont nombreux, et mon coeur est souffrant.22[Thau.] Que toute leur malice vienne en ta présence, et fais-leur comme tu m'as fait à cause de tous mes péchés; car mes sanglots sont en grand nombre, et mon cœur est languissant.22Que toute leur iniquite vienne devant toi, et fais-leur comme tu m'as fait à cause de toutes mes transgressions; car mes gemissements sont nombreux, et mon coeur est languissant.
Version Louis Segond 1910

La Bible David Martin 1744

Darby Bible courtesy of CCEL.org.

Bible Hub
Jeremiah 52
Top of Page
Top of Page